Bienvenue à Marenla

En descendant la Canche, rive droite, on traverse Marenla, village fleuri et souriant.

250 habitants, tout en longueur dans un écrin de verdure.

 

La route est bordée de statuettes, personnages le plus souvent en bois et de nids, abris d’insectes.

 

Marenla, mentionné dans le diplôme d’Erkembod, évêque de Thérouanne en 637, appartint ensuite à l’abbaye de Sainte-Austreberte, qui y établit un bailli chargé d’exercer la justice, ces fonctions étaient remplies en 1750 par messire Claude Septier, sieur de la Verdure. Le bailliage comprenait les seigneuries de « Marenth, Maranla, Humbergt, Saint-Deneu, Bouberck, Aix en Sihart et Sainte-Austreberte-lez-Hezdin.

Les appels relevaient du bailli d’Amiens, tenant ses assises à Montreuil.

En 1311, Robert Cointeriaus, tenait de Willaume de Maintenay, le fief « de le Cauchie à Marenla.

Pendant le séjour du roi Henri II à la Chartreuse de Neuville le 15 août 1554, les Écossais de sa garde s’étant imprudemment écartés, furent surpris et maltraités par les Impériaux, aux environs de Marenla.

La ferme de Marenla a été reconstruite, en 1761, sous l’administration de l’abbesse de Sainte-Austreberte, Anne-Marie de Jouanne d’Esgrigny.

La fabrique de papier exploitée par M. Fresnaye a été créée vers 1830 par M. Fruchard.

Lieu-dit

La justice. Les côtes et le bois du Bus (voir Maries). Le fief du Gros Fay et le fief de Machy tenus de l’abbaye de Sainte-Austreberte et situés à Marenla, appartenaient au siècle dernier au comte de Lascaris Vintimile.

Archéologie

Le clocher de l’église fut rebâtie en 1675. La fabrique et l’abbaye de Sainte-Austreberte supportèrent la dépense par moitié.

Une statue de sainte Austreberte décore le fronton du retable de l’autel.

En 1849, le sieur Leroy trouva à Marenla plus de 10 000 pièces d’argent, des règnes de Louis XIII et de Louis XIV.

Source : DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET ARCHÉOLOGIQUE DÉPARTEMENT DU PAS-DE-CALAIS publié par la Commission départementale des monuments historiques en 1875.

 

Marenla, un village où il fait bon vivre.

 

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments