Chiens des Hauts de France Le Bouvier des Flandres

 

Chiens de berger et de bouvier

Le terme “bouvier” est tombé en désuétude.

Il aurait signifié marchand de bœufs et gardien de bœufs.

Le bouvier des Flandres appartient à la grande famille des bouviers, chiens belges destinés à la garde des troupeaux de gros bétail.

La race ne fut reconnue qu’en 1912.
Après la Première Guerre mondiale, il fut nécessaire de reconstituer le cheptel en grande partie décimé durant l’occupation des Flandres. Voir le Berger Picard.
En 1960, un accord entre les éleveurs belges permet de fixer définitivement les critères de la race.

Outre une force physique peu commune, ce chien possède des qualités d’intelligence qui lui permettent de rendre service aussi comme chien de garde, chien de défense et de police et chien de pistage.

 

Taille :
de 62 à 68 cm pour le mâle
de 59 à 65 cm pour la femelle
Poids :
de 35 à 45 kg pour le mâle
de 27 à 35 kg pour la femelle

Court et trapu, la distance de la pointe de l’épaule à la pointe de la fesse doit être à peu près égale à la hauteur au garrot

Les couleurs admises en concours sont le noir, le gris, le gris foncé, le fauve et le bringé.

Le Bouvier des Flandres peut avoir une étoile blanche sur la poitrine. Le poil est rude et mat, de texture plus ou moins sèche. Il doit être ni trop long, ni trop court, ébouriffé mais non laineux ni bouclé.

 

C’est un chien très fidèle, très attaché tant à son maître qu’au reste de la famille.

Il aime que l’on s’occupe beaucoup de lui.
Il est résistant, toujours en alerte et courageux, d’un comportement égal. Intelligent, il aime travailler et fait preuve de sensibilité.

Utilisé pendant de nombreuses années pour conduire sur les routes de Flandres et défendre, par tous les temps, les troupeaux de bovins, le Bouvier des Flandres a connu une sélection naturelle éliminant tout sujet de faible constitution physique ou caractérielle.
Il était également le “moteur” des barattes à beurre.
Il n’est plus aujourd’hui le compagnon du fermier, ni du marchand de poisson ou de fruits dont il tirait la charrette en ville, faisant de lui un chien de trait.

 

 

Le club du Bouvier des Flandres

 

Un élevage dans la région : Des Rêves De Geannet – 62380 Samer.

Quelques liens :

https://chien.ouest-atlantis.com/bouvier-flandres.html

http://closluette.free.fr/

http://www.bouvier-des-flandres.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.