De la démagogie chez Édouard Leclerc

5 à 600 grammes.

C’est le poids des prospectus qui emplissent les boîtes à lettres chaque semaine.

 

Si certains nous intéressent, la plupart nous encombrent.

 

Édouard Leclerc nous propose généreusement de lui rendre, en ses magasins et, toujours généreusement, de donner 2 centimes à la recherche médicale.

C’est beau.

Édouard Leclerc est doué pour se dédouaner en matière d’écologie !

Mais ?

Comment fait-on si, quelque en soit la raison, on n’est pas client chez Édouard Leclerc ?

Lui envoyer un courrier, ou courriel ?

Lui demandant de bien vouloir venir reprendre sa publicité chez moi, m’engageant à verser 2 centimes par imprimé à la recherche médicale ?

Je le fais.

 

Copie du message :

“Bonjour,
je remarque sur votre publicité que je peux vous rapporter vos prospectus en magasin.
Que vous vous engagez à remettre 2 centimes par imprimé à la recherche médicale.
Je ne suis pas client chez vous, le premier magasin étant à 25 km de mon domicile.
Désirant participer à cette excellente initiative, je vous prie de bien vouloir venir à mon domicile pour reprendre ces imprimés et ainsi remettre 2 centimes à la recherche médicale.
Vous remerciant.
Cordialement.”

 

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments