Être un écocitoyen ?

 

Suis-je un écocitoyen ?

 

J’en ai le sentiment mais je me demande parfois si c’est utile ou, si l’on se fiche de moi !

 

C’est évidemment utile mais ?
Pourquoi ne demander ou n’imposer qu’au consommateur de l’être ?!

Je trie, je fais un tri « sélectif » alors que j’ai l’impression que ce n’est qu’une goutte d’eau dans ma poubelle, qu’elle soit verte ou jaune, ou noire.

Noire, la couleur des eaux qui sortent des WC de la maison, d’un camping-car ou d’un bateau…

Celles de différentes couleurs qui sortent discrètement des tuyaux de nombreuses industries…

On me demande de ne pas polluer, de ne pas faire d’excès, de papier, de carburant, de trier…

Pourtant ?

Ces magasins qui me vendent des sachets recyclables, sur lesquels ils font obligatoirement une marge, puisqu’il est interdit de vendre autrement, ces magasins qui me proposent beaucoup de produits emballés en barquette de polystyrène, contenant un gaz qui s’envole pour rejoindre la couche d’ozone, ces magasins déposent 600 grammes de prospectus chaque semaine dans ma boîte à lettres !!!

Le premier, que ne citerai pas, très intelligent, a instauré le sachet réutilisable au début des années 90. Il coûtait alors 3 centimes de Franc. Il est aujourd’hui à 5 centimes d’Euro.
Sachant que l’on en utilise 6 milliards par an, le bénéfice est facile à calculer !

Je remarque également, ayant fait l’achat d’un unique article à 1 Euro dans l’un de ses magasins, que le ticket mesurait 17 cm de longueur ? Je suppose que c’est pour imprimer de la publicité au dos ? 

Les exemples de non respect de l’écocitoyenneté sont nombreux !

Ne serait-ce que le fait qu’un Président de la République vienne voter au Touquet, ou en Corrèze, obligatoirement en avion ou en hélicoptère, sécurité oblige, alors qu’il aurait pu voter par procuration, ce que l’on nous conseille de faire en cas d’éloignement du bureau de vote…

Alors ?
Est-ce ainsi que l’on nous motive à être « écocitoyen ?

Il n’est pas question d’instaurer de l’austérité au nom de l’écocitoyenneté, quoique l’on puisse le ressentir ainsi, mais de trouver un équilibre en lequel chaun se retrouve !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *