Hesdin Les dernières heures de la Maison Lheureux

Nostalgie

Je connais cette maison depuis mon enfance.

 

Sa toiture est son identité.

 

Raison pour laquelle je me suis indigné lorsque j’ai vu ce bâtiment traité,

comme le commun de bords de voie ferrée,

d’un quai ou d’une zone industrielle désaffectée.

 

De manière incongrue, ne respectant pas son architecture.

 

L’art est parfois hermétique, ou ?

Borné ? Aveugle ?

 

Suite à la démolition, prochaine, de cette personnalité d’Hesdin ?

 

Des fragments, des morceaux, des signatures d’artistes, venus de toute la France, ce logo de la Ville seront-ils vendus aux enchères ?

Ce dorerait le blason de l’organisateur… Sourire

 

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Agent21
22 jours il y a

Cette maison tombait en ruines, des lézardes énormes apparaissaient, elle était vouée à la démolition. Qu’en faire, laisser cette verrue dans le paysage hesdinois? Depuis cette fresque, qui a attiré lors de sa réalisation des centaines de visiteurs, nombre d’habitants, de commerçants, d’artistes, viennent assurer se faire photographier ou assurer une communication devant ces murs. Ce fut temporaire, cela aura eu, au moins, le mérite d’être réalisé