Hesdin Matthieu Demoncheaux s’est exprimé.

Je veux. Je veux. Je veux.

Une plaquette à la mise en page aérée, sobre et de bon goût.

La première profession de foi (d’intentions) qui est arrivée dans les boîtes à lettres.

Les autres candidats ne sembles pas être pressés, à moins qu’ils soient intimidés par la « locomotive Demoncheaux » ? Sourire.

On ne la lit pas en diagonale, l’œil est arrêté par un bloc, au centre, dont on retient : Je veux. Je veux. Je veux.

Ce qui n’est pas sans faire penser à Monsieur le Président Macron ou à Monsieur le Maire précédent d’Hesdin lorsqu’ils se laissaient aller à « l’euphorie » durant leurs discours…

Se cassant la voix en brandissant les poings… Sourire encore.

Est-ce autoritaire ? Cela le deviendra-t-il ?

Citation :  « Le seul parti politique qui m’anime et qui doit tous nous animer s’appelle Hesdin ! »

Voilà qui est quelque peu difficile à cautionner entièrement, sachant que Matthieu Demoncheaux a été Directeur de campagne de Monsieur le Député Fasquelle lors des législatives, pour ensuite devenir Chef de cabinet à la Mairie du Touquet.

Nomination qui avait généré quelques protestations selon un article de La Voix du Nord datant  du 24 juillet 2017.

Citation de la Voix du Nord : « Le directeur de campagne de Daniel Fasquelle lors des législatives va être nommé directeur de cabinet de Lilyane Lussignol, la nouvelle maire. Il remplacera Axel de Beaumont. L’opposition dénonce une nomination imposée par l’ancien maire Daniel Fasquelle. »

Rappelons que Monsieur Fasquelle est de droite, Monsieur le Président de la Communauté des communes est de droite…

Qu’il faut que Hesdin soit à droite pour préserver l’harmonie d’une région ? Je plaisante…

Citation :

« Je veux apaiser Hesdin. Je veux un mandat sérieux, digne et constructif. Je veux qu’Hesdin retrouve sa fierté en mettant en avant ses formidables atouts. Je veux redonner à Hesdin la place qu’elle mérite sur le territoire, notamment au sein de la communauté de communes des 7 Vallées. Je veux qu’Hesdin retrouve son identité ».

Apaiser Hesdin ?

Une page est tournée.

Le Maire précédent a causé sa perte ainsi que celle de la municipalité en étant trop individualiste, autoritaire…

Il continue d’ailleurs sur un célèbre réseau social…

Espérons que Matthieu Demoncheaux, s’il est élu, n’en fasse pas autant ?

Pour ma part ?

Je vois quelques similitudes dans le discours… À suivre…

Vient ensuite l’éternelle ou sempiternelle référence à Charles Quint, alors que l’on parle d’avenir, à long terme.

En bref : rien de nouveau au Touquet. Trois fois « Sourire ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.