Le Ternois et ses trois vallées

 

Guide touristique édité en 1961

par le syndicat d’initiative de Saint-Pol sur Ternoise

dont voici quelques extraits.

Citation :

« Un guide touristique de Saint Pol et du Ternois ? À quoi bon nous diront les sceptiques et les esprits chagrins !

Chacun sait ou croit savoir que le Nord de la France n’offre aucun intérêt, qu’il n’y a rien à y voir sauf des usines, des corons et des terrils, et des plaines monotones où s’étendent des champs de betteraves et de blé.

Les guerres incessantes, le vandalisme, l’industrie y ont détruit tous les vestiges du passé !

Certains habitants de notre région se le figurent eux-mêmes et passent, indifférents et dédaigneux de s’arrêter.

Rien à voir dans une région qui fut le berceau de la préhistoire, qui connut la domination romaine, les invasions germaniques, où s’élevèrent des châteaux-fort et des églises romanes, qui vit naître l’art gothique ; où l’on trouve les cathédrales d’Amiens et de Saint-Riquier, Saint-Wulfran d’Abbeville, le batillage d’Aire, l’hôtel de ville, le beffrois et les places d’Arras.

Aussi faut-il être reconnaissant à la Direction du Tourisme et à la Fédération des Syndicats d’Initiative de leurs efforts entrepris pour combattre et dissiper un préjugé aussi tenace et aussi fâcheux.

Ce petit guide n’a pas été fait en chambre, d’après les livres.

Après avoir longuement hésité sur la forme à lui donner, nous nous sommes décidés à présenter ici, d’une part, les pittoresques vallées de la Ternoise, de la Canche et de l’Authie. D’autre part, cinq itinéraires demandant chacun quatre ou cinq heures de voiture et de visites.

Ils permettront à ceux qui les suivent d’apprécier, en quelques agréables promenades, la variété de nos monuments et de nos sites. »

Le Syndicat d’Initiative de Saint-Pol.

Imprimerie Pierre Dubois.

Dépôt légal : 2² trimestre 1961

 

Itinéraires
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires