LONG MA JING SHEN le cheval dragon

600 logo la machine

Un spectacle monumental où le Cheval Dragon affronte une araignée géante dans un déluge de sons et d’effets.

C’est en s’inspirant d’une légende chinoise, « La déesse de Nüwa » que François Delaroziere a créé cette œuvre hors-norme.

 

600 combat

Nüwa est la créatrice de l’humanité.

600 dragon la machineLe climat se dérègle, inquiète pour les hommes qu’elle a façonné, Nüwa décide d’envoyer son émissaire, l’esprit du cheval dragon pour leur venir en aide et réparer le ciel.
Mais l’araignée géante instigatrice du chaos est sur le chemin de Long Ma et lui tend des pièges qu’il devra déjouer…

Création dans le cadre du 50ème anniversaire de l’établissement des relations franco-chinoises.

Spectacle de François Delarozière / La Machine, musique de Mino Malan
Une production Winland creative foundation

Un spectacle créé par François Delarozière.

Qui est Long Ma, le che­val-dra­gon ?

600 dragon48 tonnes, 12 mètres de haut, 16 mètres de long, 6 km/h de vi­tesse de dé­pla­ce­ment, ca­pable de se ca­brer, de ga­lo­per et de cra­cher du feu.

Le che­val-dra­gon, l’une des Machines de l’île à Nantes,  est un projet artistique totalement inédit, à la croisée des « mondes inventés » de Jules Verne, de l’univers mécanique de Léonard de Vinci et de l’histoire industrielle de Nantes, sur le site des anciens chantiers navals de la ville.
Des machines gigantesques et robotisées sont créées sur place par des constructeurs de la compagnie La Machine.
Le processus de création est visible en permanence du public.

Un spectacle unique

600 drangon 1Du jeudi 23 au dimanche 26 juin 2016, la Ville de Calais, la compagnie La Machine et le Channel proposent un spectacle de quatre jours mettant en scène deux machines monumentales, l’araignée Kumo et le cheval-dragon Long Ma, des effets spéciaux et un dispositif son pour un orchestre de musiciens classiques.
Créé et joué en première à Pékin pour le 50ème anniversaire des relations franco-chinoises en 2014, le cheval-dragon (propriété de Winland Créative Foundation), revient accompagné de l’araignée géante à Calais pour une unique représentation en Europe.

La Machine est une compagnie de théâtre de rue née en 1999 et dirigée par François Delaroziere.

600 éléphant la machineElle est née de la collaboration d’artistes, techniciens et décorateurs autour de la construction d’objets de spectacles atypiques.

La Machine développe aujourd’hui de nombreux projets aussi bien dans le domaine de l’aménagement urbain (Le Grand Éléphant des Machines de l’Île à Nantes, Le Carrousel des Mondes Marins, Les Animaux de la Place à La Roche-sur-Yon, Le Manège Carré Sénart…) que celui du spectacle de rue (Long Ma Jing Shen – L’Esprit du Cheval Dragon, L’Expédition Végétale, Le Dîner des Petites Mécaniques, Les Mécaniques Savantes, La Symphonie Mécanique, Le Grand Répertoire des Machines…).

Au cœur de la démarche artistique de la compagnie La Machine, le mouvement est interprété comme un langage, comme source d’émotion.

A travers chacune de ces architectures vivantes, il est question de rêver les villes de demain et de transformer ainsi le regard que nous portons sur nos cités.

Pour réaliser ses constructions, la compagnie La Machine s’est dotée de deux ateliers à Nantes et Tournefeuille.
600 atelier la machineDe multiples métiers y sont représentés, du spectacle aux métiers d’art en passant par l’industrie et les
technologies de pointe. L’homme et ses savoir-faire sont l’essence même du processus de création.

« La théâtralité des machines tient à leur métamorphose scénographique, tout d’abord par leur interaction avec l’homme.”

En effet, ce parti-pris artistique serait tronqué de sa force dramatique sans la présence des danseurs, musiciens ou machinistes qui accompagnent les machines.
Ces médiateurs soulignent le rapport homme/machine/mouvement.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments