Ma recette de la tarte à l’éboulis

 

A l’éboulis parce que ce l’on fait bouillir le lait pour faire la crème ?

C’est la tarte de la Ducasse.
Souvent avec des pruneaux.

 

On l’appelle également tarte à gros bords.
A gros bords pour contenir la crème.
Elle nous régalait lorsque nous étions enfants.

Comme souvent dans le Pas de Calais, la pâte est une simple pâte briochée, sans sucre et peu de matière grasse, contrairement à la pâte brisée ou feuilletée. Voir la recette du patrouillard.
Peut-on la comparer à un flan pâtissier ?
Oui, sauf que c’est la pâtisserie des 7 vallées

Pour la pâte, c’est comme pour le patrouillard :

75 grammes de lait
20 grammes de levure de boulanger ou un sachet de levure sèche
2 œufs
250 grammes de farine, j’utilise de la 55
1/2 cuillère à café de sel
50 grammes de beurre doux mou

5 cl de crème

 

 

 

Pour la crème :

50 cl ou moins selon le moule de lait entier, si la peau sur la crème ne vous dérange pas.
100 grammes de sucre en poudre blanc.
1 gousse de vanille ou de l’extrait, nous ne sommes pas tous riches.
2 gros jaunes d’œufs.
20 grammes de maïzena.
25 grammes de farine.
1 noix de beurre (10 grammes).

 

 

 

La crème :

Faire bouillir le lait avec le sucre.
Délayer la farine avec la maïzena, les jaunes d’œufs et un peu de lait, puis ajouter la vanille.
Verser dans le lait bouillant et porter à ébullition tout en « touillant ».

 

 

 

Lire la suite

 

 

 

Ovide m’avait escagassée ce matin et j’ai été un peu brutale avec la pâte. Ce n’est pas facile 50 années de mariage mais bon, il est gentil tout de même. Mes « décos » sont un peu épaisses ainsi que les bords ! J’ai également fait un peu trop de crème !

Mais…

Ovide l’a aimée !

Était-ce pour se faire pardonner ?

 

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *