Montreuil sur Mer 2 fois ville de garnison

napoléon étaples

Il y eut Bonaparte puis, ironie, les anglais en 14/18

 

Début dix-neuvième siècle, une rapide inspection de la baie d’Étaples révèle au génie militaire de Napoléon les avantages qu’il peut en retirer.

Après avoir choisi Boulogne comme centre principal des opérations militaires, il ordonne que cette baie soit mise en état de recevoir quatre cents navires de fond plat, destinés à embarquer l’aile droite des troupes, et qu’un camp de vingt-quatre mille hommes soit établi à Montreuil et aux environs sous les ordres du général Ney.

Au début de la guerre 14-18, Montreuil-sur-Mer, cette petite Cité fortifiée du Pas-de-Calais accueillait de nombreux réfugiés belges.

Mais au printemps 1916, la ville va connaître un grand bouleversement : l’arrivée du Grand Quartier Général Britannique, transféré de Saint-Omer.

Le grand QG comptera jusqu’à 5 000 militaires dont 3 600 officiers et un régiment entier chargé de l’intendance.

 

Lire la suite

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments