Qui sommes-nous en Flandre et en Artois ? (3)

Abbaye St Bertin
Abbaye St Bertin

 

Vaast mourut en 540 et fut enterré dans l’église.

 

st Vaast
St Vaast

 

Seule, à l’époque, l’église pouvait, par l’Évangile, pacifier et « civiliser » les conquérants en les intégrant aux autochtones.

 

St Eloi
St Eloi

3 monastères posèrent les jalons d’une nouvelle civilisation.

L’abbaye de St Éloi, près d’Arras et, plus loin, vers la côte des Morins, un monastère autour duquel se bâtit l’une des principales villes de l’Artois : St Omer.

Au début du 7ème siècle, un moine de Luxeuil arriva dans cette contrée marécageuse dont seules les grandes marées d’équinoxe renouvelaient les eaux stagnantes.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce moine, Omer, deviendra évêque de Boulogne et de Thérouanne.

 

Il construit, avec ses 3 fils, quelques huttes dans une presqu’île, au lieu dit Vieux-Moutier, aujourd’hui St Momelin.

 

Abbaye St Bertin-1
Abbaye St Bertin

Découvrant que le lieu choisi était tributaire des marées, ils acceptèrent, en 648, d’un chef Franc ou Saxon, Adroald, une villa appelée Sithiu, adossée à une colline.

Ils la transformèrent en monastère qui se dédoubla ensuite car, dès 662, l’évêque de Thérouanne bâtit sur la partie la plus haute une église, autour de laquelle se rassemblèrent les habitations d’un bourg.

Erkembod, troisième successeur de St Omer, fut également évêque des Morins et abbé de St Bertin.

Son tombeau, imposant sarcophage de pierre datant du 8ème siècle, demeure dans la cathédrale de St Omer.

 

 

L’abbaye de St Bertin était suffisamment importante pour que Charlemagne y passe parfois les fêtes de Noël ou de Pâcques.

Le Roi des Francs a vécu une partie de son enfance non loin, dans une villa royale, Aire sur la Lys, où Pépin le Bref séjournait.

 

L’arrivée des Normands

 

Viking
Viking

Alors que les moines ont commencé à « civiliser » Gaulois et Francs, dans le Nord de la France, on peut maintenant la nommer ainsi, des barbares, excellents marins, se déplaçant dans des barques à têtes de dragon, surgissent.

M. Albert-Petit, historien, a écrit :

« Ils s’attaquent de préférence aux monastères, parce que les monastères sont riches, mais aussi par une hostilité préconçue. Les Normands, au moins au début, font une sorte de croisade. Charlemagne, en conquérant et en convertissant les Saxons, avait inquiété les Danois, leurs voisins.

Leurs premières courses vers les pays du Sud viennent de là.

A partir de sa mort, les expéditions se multiplient et le caractère de haine envers tout ce qui touche à la religion s’accentue. »

 

Les Vikings ont détruit l’abbaye de Baralle, fondée par Clovis et St Vaast entre Arras et Cambrai.

RuinesAbbayeSaint-BertinSaint-Omer
Ruines de l’Abbaye Saint-Bertin à Saint-Omer

Au 9ème siècle, on compte plusieurs incursions dans le Nord de la France.

Ils se présentent à l’estuaire de la Canche en 842, remonte le fleuve en pillant, selon leur coutume.

Ils sont en 845 sous les murs de St Bertin, puis en 850, pour mettre Thérouanne à feu et à sang.

Après avoir remonté la Somme, en 859, il s’attaquent à nouveau à Thérouanne, en 861.

Puis, encore une fois en 879, puis Arras à deux reprises, en 880 et 883.

Les annales de St Bertin, considérées comme l’une des meilleures sources de l’histoire de France, précisent que les religieux ont abandonné l’abbaye pour se réfugier dans l’église, alors entourée d’un bourg fortifié.

 

investiture de baudouin bras de fer
Investiture de Baudouin Bras de Fer

Sous Charles le Chauve, un comté qui comprend la Flandre et l’Artois se crée pour constituer une défense par rapport aux Normands. Le Roi a effectivement abandonné les anciens pays de Morins, des Ménapes, des Atrebates et des Nerviens, à Baudouin Bras de Fer qui est son gendre parce qu’il préfère l’avoir comme allié que comme ennemi.

Arras devient la capitale de ce comté, Baudouin, ou Baldwyn, s’installe sur la colline de l’oppidum qui s’appellera alors Baudimont.

Le nouveau Compte fut alors opposé aux Normands tout comme César utilisa les Atrebates contre les Alamans pour préserver le Rhin.

Il obtint la Flandre et l’Artois, qu’il sut préserver des Vikings, ces dernier acceptant finalement de se cantonner à l’embouchure de la Seine au début du 10ème siècle.

Baudouin Bras de Fer est mort à Arras en 879 et est enterré à St Bertin.

 

 

Arras s’affirme Capitale de l’extrême Nord.

Retour à la première page…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *