Bajus

Bajus est situé à 14 kilomètres d’Aubigny; son territoire comprend une superficie peu étendue dans un pays accidenté et coupé par un ravin au fond duquel coule un petit ruisseau, la Bajuelle, qui prend sa source dans la commune et va se jeter dans la Lawe.

Description

Bajus est situé à 14 kilomètres d’Aubigny; son territoire comprend une superficie peu étendue dans un pays accidenté et coupé par un ravin au fond duquel coule un petit ruisseau, la Bajuelle, qui prend sa source dans la commune et va se jeter dans la Lawe. Ce village n’était au XIIè siècle qu’un hameau de la paroisse de La Comté. Il dépendait de la gouvernance d’Arras, élection et conseil d’Artois, parlement de Paris, subdélégation, recette et gouvernement d’Arras, intendance de Picardie à Amiens. La dîme appartenait à l’abbaye de Mont-Saint-Eloy et au prévôt de la collégiale de Saint-Pierre à Aire.

Ce dernier avait même une justice particulière à Bajus. M. de Beaulaincourt, comte de Maries, était propriétaire à Bajus d’un fief vicomtier, nommé la Motte; ses armoiries étaient représentées sur les fenêtres éclairant les fonds baptismaux, et sur les cloches qui furent enlevées par les alliés, lors de la campagne de 1710. Le P. Ignace rapporte à ce sujet qu’en 1733, on se servait encore d’un cornet à bouquin pour appeler au service divin. (Dict. tom 8, p. 221). L’église de Bajus, vendue nationalement, fut démolie en grande partie; il n’en resta que les murailles que la commune à rachetées et fait garnir d’un toit.

<< Retour a la liste