Beutin

Le village de Beutin s’étend le long de la Canche ; un pont très fréquenté a remplacé l’ancien bac. Dès le XIè siècle, l’abbaye de Saint-Sauve y percevait des droits importants confirmés en 1042 par le roi Henri Ier .

Description

Le village de Beutin s’étend le long de la Canche ; un pont très fréquenté a remplacé l’ancien bac. Dès le XIè siècle, l’abbaye de Saint-Sauve y percevait des droits importants confirmés en 1042 par le roi Henri Ier .

Aucun souvenir ne se rattache au château- fort de Beutin ; il existait cependant une famille de ce nom très connue dans les annales du pays.

En 1243, Hues de Beutin, s’étant rendu coupable d’un meurtre, est condamné par l’échevinage de Montreuil à accomplir le voyage de terre sainte en expiation de son crime.

Jacques de Beutin, bienfaiteur de la maladrerie du Val, en 1250, habitait à Montreuil une maison située rue du Pen et il la vendit aux religieux de Valloires qui en firent le refuge de leur abbaye.

Eustaclie de Beutin, chevalier, est choisi comme arbitre, au mois de décembre 1297, entre les mayeur et échevins de la ville et l’abbaye de Saint-Sauve.

Enfin la veuve de Thomas de Beutin avait en 1328 cinq francs hommes de la seigneurie de Beutin, savoir : Ernoul de Framezelles, Pierre le Blond, Pierre de Recke, Enguerran le Visu et Bauduin de Noyelles.

L’abbaye de Saint-Josse-sur-Mer avait une branche de dîme à Beutin. Le chœur .de l’église est bâti en pierres dans le style du XVè siècle ; la nef est en cailloux et un campânille surmonte le portail.

<< Retour a la liste