Guisy

Suivant une pieuse tradition, saint Thomas de Cantorbéry séjourna à Guisy pendant son exil en France ; il aurait même dit la messe dans l’église de cette paroisse qui possédait encore à l’époque de la Révolution le calice dont l’illustre archevêque martyr s’était servi po

Description

Suivant une pieuse tradition, saint Thomas de Cantorbéry séjourna à Guisy pendant son exil en France ; il aurait même dit la messe dans l’église de cette paroisse qui possédait encore à l’époque de la Révolution le calice dont l’illustre archevêque martyr s’était servi pour célébrer les saints Mystères.

La cure de Guisy, actuellement annexe d’Huby-Saint-Leu, était autrefois indépendante. Les religieux d’Auchy y cueillaient une branche de dîme que le comte Enguerran d’Hesdin leur avait accordée au moment de la fondation de l’hôpital du Mesnil .en 1214. Ceux de Saint-Sauve y possédaient divers immeubles qui relevaient de la baronnie de Cavron.

On conserve à Guisy un missel de 1682, remarquable édition de Plantin dont le premier feuillet porte cette mention : « Ex ecclesia santi Thome martyris de Guisi.  »

Archéologie

L’église fut reconstruite en 1791. C’est un édifice en pierres blanches de la plus grande simplicité.

<< Retour a la liste