Inxent

La seigneurie et le château d’Inxent, sur la Course, appartenaient, en 1350, à Jehan de Montcavrel, du chef de sa femme Jehanne de Brimeux (de Belleval, Azincourt).

Description

La seigneurie et le château d’Inxent, sur la Course, appartenaient, en 1350, à Jehan de Montcavrel, du chef de sa femme Jehanne de Brimeux (de Belleval, Azincourt).

Ils entrèrent dans la famille de Monchy, vers 1415, par le mariage de Aimon de Monchy avec Jehanne de Montcavrel, dame d’Inxent, et demeurèrent le partage de la branche aînée de cette maison, jusqu’au XVIIè siècle.

L’héritière d’Inxent épousa alors son cousin, messire Georges de Monchy, l’auteur des marquis d’Hocquincourt.

De tant d’illustres chevaliers qui ont possédé le domaine d’Inxent, nous citerons seulement Louis de Monchy, le fameux ligueur, qui, servant, en 1588, dans les armées de Rambures, au siège de Boulogne, recourut à la ruse, pour triompher de la résistance des royalistes.

Un soldat de la garnison, né à Inxent, communiquait secrètement avec lui; son jeune fils sautait du rempart dans les fossés par le trou d’une meurtrière et il devait livrer une des portes, mais la conspiration fut découverte et le malheureux paya de la vie son dévouement au seigneur d’Inxent ; celui-ci a donné la principale cloche de l’église qui porte l’écusson écartelé de Monchy et de Vaudricourt, avec cette inscription :

LOVIS DE MONCHY, SEIGNEVR DINGSENT,

ET NICOLLAS ET CLAVDE DE MONCHY, ENFFANS DE LVY

ET DE FEVE DAME ANNE DE WAVDRICOVRT, SA

FEME, A DONNE LE NOM A CESTE CLOCHE, EN

LAN MIL V e QVATRE VINGT ET VI. ET NOVS FONDIT

ANDRIEN MVNIER. GVILLAVME NOVEL ESTOIT

RECHEVEVR DINGSENT.

<< Retour a la liste