La Madeleine

La Madeleine, aujourd’hui annexe de Calloterie, était avant la révolution et de temps immémorial desservie par le curé de Saint-Firmin, qui allait dire la messe dans une chapelle située sur le bord de la route de Montreuil.

Description

La Madeleine, aujourd’hui annexe de Calloterie, était avant la révolution et de temps immémorial desservie par le curé de Saint-Firmin, qui allait dire la messe dans une chapelle située sur le bord de la route de Montreuil. Plus anciennement la Madeleine s’étendait sur les glacis jusqu’aux murs de la ville. Alors son église s’élevait à la pointe de la fortification avancée nommée le Bouillon.

La Hayette et la langue de terre qui s’étend de la Canche aux fossés de Montreuil, ont toujours dépendu de la paroisse Saint- Pierre, et relevaient par conséquent de l’abbaye de Saint-Sauve, tandis que le patronat de l’église de la Madeleine appartenait à l’abbaye de Longvilliers. (Voir les paroisses de Montreuil, art. Saint-Pierre.)

<< Retour a la liste