Marenla

Marenla, mentionné dans le diplôme d’Erkembod, évêque de Thérouanne .en 637, appartint ensuite à l’abbaye de Sainte-Austreberte, qui y établit un bailli chargé d’exercer-la justice, ces fonctions étaient remplies en 1750 par messire Claude Septier, sieur de la Verdure. Le bailliage comprenait les seigneuries de « Marenth, Maranla, Humbertq, Saint-Deneu, Bouberck, Aiz e Lihart et Sainte-Austreberte-lez-Hezdin. »

Description

Marenla, mentionné dans le diplôme d’Erkembod, évêque de Thérouanne .en 637, appartint ensuite à l’abbaye de Sainte-Austreberte, qui y établit un bailli chargé d’exercer-la justice, ces fonctions étaient remplies en 1750 par messire Claude Septier, sieur de la Verdure. Le bailliage comprenait les seigneuries de « Marenth, Maranla, Humbertq, Saint-Deneu, Bouberck, Aiz e Lihart et Sainte-Austreberte-lez-Hezdin. »

Les appels relevaient du bailli d’Amiens, tenant ses assises à Montreuil.

En 1311, Robert Cointeriaus, tenait de Willaume de Maintenay, le fief « de le Cauchie à Malenla. »

Pendant le séjour du roi Henri II à la Chartreuse de Neuville» le 15 août 1554, les Écossais de sa garde s’étant imprudemment écartés, furent surpris et maltraités par les Impériaux, aux environs de Marenla.

La ferme de Marenla a été reconstruite, en 1761, sous l’administration de l’abbesse de Sainte-Austreberte, Anne-Marie de Jouanne d’Esgrigny.

La fabrique de papier exploitée par M. Fresnaye a été créée vers 1830 par M. Fruchard.

Lieu-dit

La justice. Les côtes et le bois du Bus (voir Maries). Le fief du Gros Fay et le fief de Machy tenus de l’abbaye de Sainte-Austreberte et situés à Marenla, appartenaient au siècle dernier au comte de Lascaris Vintimile.

Archéologie

Le clocher de l’église fut rebâtie en 1675. La fabrique et l’abbaye de Sainte-Austreberte supportèrent la dépense par moitié:

Une statue de sainte Austreberte décore le fronton du rétable de l’autel.

En 1849, le sieur Leroy trouva à Marenla plus de 10,000 pièces d’argent, des règnes de Louis XIII et de Louis XIV.

<< Retour a la liste