Recques

Fridogise gouvernait l’abbaye de Saint-Bertin, lorsque Gontbert lui offrit, en entrant au couvent, toutes les possessions du monastère de Stelandt, possessions considérables dont Recques faisait partie, 857.

Description

Fridogise gouvernait l’abbaye de Saint-Bertin, lorsque Gontbert lui offrit, en entrant au couvent, toutes les possessions du monastère de Stelandt, possessions considérables dont Recques faisait partie, 857.

Un souvenir plus ancien se rattache à ce village : Saint Josse y séjourna et l’on montrait jadis une croix de pierre où il venait fréquemment s’agenouiller et prier durant de longues heures.

Malbrancq raconte que l’empreinte des genoux du pieux hermite y resta marquée.

Près de ce monument s’éleva l’un des sept oratoires consacrés à son culte.

Jehan de Recke, homme de fief de Jehan d’Eslrayelles, vivait en 1311. (Aveu Maintenay)

Quelques années après, Pierron de Recke, pair de la Seigneurie de Beutin, scellait les actes d’une fleur de lys; ces deux personnages ont-ils habité le château qu’occupait, vers le même temps, Jehan Blondel, seigneur de Recques, Longvilliers, Dannes, Marquise ? Je ne le pense pas.

Dès cette époque Recques et Longvilliers formaient un seul domaine qui fut divisé en 1697 ; Antoine de Montbéton, châtelain de Longvilliers, vendit alors la terre de Recques à messire Oudart de Disquemue ou Dixmude, chevalier, seigneur de Montbrun; son fils, Jean-Baptiste Oudart, construisit le château actuellement habité par M. le comte de Montbrun, ancien page du roi Louis XVIII.

Archéologie

Église bâtie, au XVè siècle, par messire François de Créqui, Seigneur de. Longvilliers, époux de Marguerite Blondel, comme le témoigne l’écusson qui orne la voûte du chœur. ( Voir art. Longvilliers).

Sépultures de :

M. Florent de Dixmude, mort le 21 août 1727.

M. Oudart de Dixmude, chevalier, seigneur de Montbrun, mort le 27 février 1753.

M. Jean-Baptiste Oudart de Dixmude, comte de Montbrun, mort le 4 mai 1795.

Hameau : Fordres.

<< Retour a la liste