Saint Rémy au Bois

Le nom de ce village consacre le souvenir de la visite apostolique du grand archevêque de Reims dans le Ponthieu et rappelle les bois qui l’environnaient autrefois.

Description

Le nom de ce village consacre le souvenir de la visite apostolique du grand archevêque de Reims dans le Ponthieu et rappelle les bois qui l’environnaient autrefois.

Le prieuré, dépendance de l’abbaye de Marmoutiers, était gouverné, en 1153, par Hévolyn. Il fut réuni à celui de Maintenay, par messire Enguerran de Montreuil, 1158.

Le comte d’Eu, seigneur de Beaurain, dût renoncer à la haute justice qu’il y prétendait exercer (1350).

Lors des mauvais jours de 93, la commune de Saint-Remy, devint la commune, « l’amie de la vertu ». Du 24 floréal, an II, au 29 frimaire, an III, les registres de l’état-civil contiennent plusieurs exemples de cette dénomination ridicule.

L’église, annexe du Saulchoy, eut un desservant en 1772 ; lée pouillé de cette année nomme : Sueur, curé du Saulchoy et Lejeune, curé de Saint-Remy.

Lieu-dit

La Bataille. La haye Colette rappelle le nom des anciens seigneurs de Beaurain aux XIIè et XIIIè siècle. La plaine et la rue de Saint-Josse.

Archéologie

Relique de Saint-Remy dans un buste du saint en bois sculpté.

<< Retour a la liste