Tilloy-les-Hermaville

Le prieuré d’Aubigny possédait plusieurs parts de dîmes à Tilloy les Hermaville.

Description

Le prieuré d’Aubigny possédait plusieurs parts de dîmes à Tilloy les Hermaville. La seigneurie appartenait, aux XVè et XVIè siècles à la famille de Bernemicourt. L’inscription des deux cloches signale comme seigneurs de Tylloy, François d’Hébert, écuyer en 1605, et Eugène Dominique Xavier de Beaupré, en 1737. Avant 1789, cette terre donnait au comte de Waziers de Roncq entrée aux États d’Artois (Harbaville).

On retrouve encore auprès de l’église quelques traces d’un ancien château.

Avant la révolution, Tilloy était, comme aujourd’hui, annexe d’Hermaville et reconnaissait pour juridiction la gouvernance d’Arras et d’Aubigny-la-Marche.

L’église fut vendue et démolie. Reconstruite en 1812, elle menaçait ruines, lorsqu’un nouveau sanctuaire fut consacré le 29 juillet 1878. Il est de style gothique, construit en pierre blanche du pays. La voûte, d’une belle élévation est aussi en pierre blanche. Cette église n’a qu’une seule nef, mais elle est assez spacieuse pour la petite population de la paroisse. Un transept sépare cette nef du chœur, ses deux bras peu saillants contiennent cependant deux autels latéraux de bon goût et sont éclairés chacun par une rosace ornée de vitraux.

Le chœur a quatre fenêtres également ornées de verrières dont les sujets sont heureusement choisis. Cette église, sans s’appeler un monument, est une œuvre très-digne de sa destination. (L’abbé Robitaille, Ann. du diocèse d’Arras, 1879).

Il y avait autrefois dans le territoire de ce village une ferme appelée Halloy-en-Tilloy.

<< Retour a la liste