Pollution en Pas de Calais

 

Le niveau d’information et de recommandation pour les particules en suspension sera dépassé en ce samedi 2 décembre.

 

Alors que le Pas de Calais est devenu un département « sinistré », c’est à dire sans industrie, donc sans emploi, il est régulièrement déclaré en zone orange concernant la pollution par les particules.

Les poussières en suspension trouvent pour origines principales le chauffage, les activités économiques (industrielles et agricoles) et le trafic automobile.

Les départements du Nord, du Pas-de-Calais, de l’Aisne, de la Somme et de l’Oise sont concernés par cet épisode dépollution.

Cet épisode de pollution s’explique par une météorologie défavorable à la qualité de l’air (vent faible orienté au Nord-Est, températures négatives) favorisant une accumulation des particules et la hausse des concentrations.

Au vu des conditions météorologiques (renforcement du vent, hausse des températures) et des modèles de prévision de la qualité de l’air, les concentrations de particules devraient diminuer ce dimanche 3 décembre et passer sous le seuil d’information et de recommandation.

Source Atmo Hauts de France (Observatoire de l’air des Hauts-de-France).

La part des particules produites par les appareils de chauffage est évaluée à 20 % dans les Hauts de France.

Atmo Hauts-de-France

55, place Rihour
59044 Lille
Tél. : 03 59 08 37 30
contact@atmo-hdf.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.