Lutter écologiquement contre le mildiou

traitement mildiou

Le mildiou se traite avec le sulfate de cuivre depuis des lustres.

D’où, l’expression “sulfater” pour dire “pulvériser”.

Dans la lutte préventive contre mildiou de la tomate, on cite le bicarbonate de soude.

bicarbonate de soudeLe bicarbonate de soude est un produit économique, biodégradable, sans danger pour l’environnement et la santé.

Comment agit le bicarbonate de soude sur le mildiou ?

Le bicarbonate de soude (ou bicarbonate de sodium ou encore hydrogénocarbonate de sodium) a de nombreuses propriétés dont l’une est de neutraliser l’acidité d’un milieu.

On suppose que le mildiou ne supporterait pas le changement d’acidité du milieu provoqué par le bicarbonate de soude.

Le mildiou aurait besoin d’acidité pour se développer.

mildiou vigneLe bicarbonate neutralisant cette acidité gênerait son développement.
Une action fongistatique (qui empêche le champignon de se développer) et non fongicide (qui tue le champignon).

Aux États Unis, le Dr. Kenneth Horst de l’université de Cornell a observé que le bicarbonate de sodium cause des dommages sur les parois des spores de l’oïdium, parvenant à la mort des cellules.
Le bicarbonate de sodium aurait-il la même action sur les spores du mildiou ?

A quelle concentration pulvériser ?

Suivant les sites et les témoignages, les concentrations varient de 2.5g à 10g par litre d’eau.

Il faut ajouter un “mouillant”, savon ou tout autre corps gras n’agressant pas les plantes et ne polluant pas.

Quel bicarbonate de soude choisir ?

Le bicarbonate de soude technique peut convenir.
Le bicarbonate étant utilisé en de nombreux cas dans la cuisine, son prix étant bas, on peut l’utiliser.
On le trouve dans la plupart des magasins.

Par temps sec, pulvériser cette solution sur toute les feuilles en prenant soin de bien atteindre le dessus et le dessous des feuilles.

La décoction de prêle, queue de rat, queue de Renard ou queue de Cheval

prêleLa décoction de prêle a un effet préventif et curatif.
L’utiliser à raison d’un litre de décoction pour 10 litres d’eau + un mouillant.

Couper grossièrement les tiges, les laisser 24 heures dans de l’eau de pluie, de préférence, à température ambiante dans un récipient en plastique, à raison d’un kilo pour 10 litres d’eau.

Puis, porter à ébullition dans une récipient en inox avec un couvercle pendant 30 minutes.
Laisser refroidir et infuser pendant une nuit.

Filtrer avec une passoire fine, et conserver dans un récipient hermétique en verre ou en plastique mais pas en métal.

La décoction de prèle se conserve quelques jours.

A noter qu’on se sert de la prêle des champs pour renforcer les ongles fragiles et les cheveux cassants, de même que pour prévenir la perte osseuse ou aider à la guérison des foulures ou des fractures.

Faire bouillir 10 g de plante séchée dans 1 litre d’eau durant 10 à 15 minutes. Filtrer, laisser refroidir et appliquer en compresses, plusieurs fois par jour.

Sources :

Jardiner malin

Purin d’ortie Bretagne

Un jardin bio

1 commentaire sur “Lutter écologiquement contre le mildiou”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *