Un projet de rue piétonne à Hesdin ?

Hesdin. La rue de la Paroisse piétonne ?

 

Ce sera la fermeture des petits commerces !

 

Il est évident que l’on ne veut pas ou ne peut pas marcher, ce concernant les personnes âgées qui viennent de la campagne, qui déserteront la rue de la Paroisse.

La rue de la paroisse “se meurt” même si certains commerces dynamiques, la boucherie Vambre, la droguerie Combette et d’autres sont présents et nécessaires. Ce sont de véritables commerces de proximité, honnêtes, conviviaux. En lesquels on trouve des produits de qualité qui, rapport qualité/prix, sont plus avantageux que ceux de la grande, moyenne, petite distribution !

L’arrivée de Freto, peintre, est un rayon de soleil dans une rue qui ne le voit que peu.

C’était une rue commerçante qui doit retrouver sa fréquentation, avant tout commerciale, pas uniquement un lieu de promenade, de vitrines d’artistes, ceci dit non péjorativement, parce que la dynamique d’un lieu se construit sur un passage quotidien, que ce soit pour acheter son journal, son tabac, sa viande… Mais également s’attarder devant la vitrine de Freto par exemple.

C’est ainsi qu’une rue devient attrayante.

Il ne faut pas vouloir faire de la rue de la Paroisse une rue St Jean comme au Touquet.

Nous ne sommes pas au Touquet. Si les touristes sont présents quelques semaines par an à Hesdin, alimentant principalement les cafés et restaurants, ce ne sont pas eux qui font vivre les artisans/commerçants hors saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.