Avondances

Ce petit village qui compte 92 habitants était, au XIIè siècle, annexe de Ruisseauville ; plus tard, il fut annexé à Sains-les- Fressin ; (Pouillé de Boulogne) ; après le concordat de 1801 il devint annexe de Coupelle-Neuve, doyenné de Fruges dont il est éloigné de 6 kilom.

Description

Ce petit village qui compte 92 habitants était, au XIIè siècle, annexe de Ruisseauville ; plus tard, il fut annexé à Sains-les- Fressin ; (Pouillé de Boulogne) ; après le concordat de 1801 il devint annexe de Coupelle-Neuve, doyenné de Fruges dont il est éloigné de 6 kilom.

Son église qui porte le millésime de 1610, a toujours eu pour patron saint Nicolas. Elle a besoin de grandes restaurations qu’on ne peut faire faute de ressources pécuniaires. On lit cette inscription sur la cloche :

« Messire François-Alexandre-Jean-Baptiste d’Artois, écuyer, seigneur d’Avondances et autres lieux x Je suis nommée Françoise par le sieur Louis-François d’Ambricourt, fermier propriétaire mon parrain x et par dame Élisabeth-Françoise-Joseph Boutilliers, épouse du sieur François-Joseph Declerc lieutenant x d’Avondance M° Liévin Bouvart, curé de Sains et d’Avondance, faite en 1784. »

La terre d’Avondances était un apanage de la maison de Créquy, possédée par la branche des seigneurs de Raimboval, puis par les seigneurs de Torcy de la famille de Noyelle.

Le 12 septembre 1732, Charles-Maximilien-Joseph de Noyelle a vendu la terre d’Avondances à François-Alexandre de Bryas et Anne-Françoise d’Artois sa femme. Jean-Baptiste d’Artois, neveu de 1753.

Le chanoine Louis le Chevalier y possédait en 1569, une ferme de 173 mesures . (Reg. aux centièmes.)

On lit au reg. des vingtièmes 1757 : M. de Bryas, seigneur dudit lieu pour son château et dépendances, au rendage de 1,300 livres.

Censives et droits seigneuriaux, 30 livres.

<< Retour a la liste