Canettemont

Joli petit village, très-élevé, sur les hauteurs qui bordent la Canche, il comptait parmi ses anciens seigneurs Arnould de Bailleul, Adrien de Boffles, seigneur d’Ambrines, et Pierre de Wavrans qui l’acheta à ce dernier.n m a r s 1286.

Description

Joli petit village, très-élevé, sur les hauteurs qui bordent la Canche, il comptait parmi ses anciens seigneurs Arnould de Bailleul, Adrien de Boffles, seigneur d’Ambrines, et Pierre de Wavrans qui l’acheta à ce dernier. Les Venant, seigneurs de Famechon et d’Ivergny l’ont possédé aux XVIIè et XVIIè siècles.

Jean Venant, né à Frévent, était procureur au conseil d’Artois.

Il recréanta sa bourgeoisie à Arras, en 1505.

Philippe Venant fut ensuite seigneur de Canettemont.

En 1692, le Carou de Canettemont en était possesseur. Ses descendants y ont encore leurs propriétés.

Le fief vicomtier de Canettemont était, en 1717, dans les mains de Jacques-Antoine-Xavier de Lestrée.

M. Delpierre, religieux de Saint-Éloi et maître des novices, né à Canettemont, émigra en Belgique lors de l’évacuation du monastère. Il mourut en 1856, à 95 ans.

Ce village qui était annexe de Rebreuve des 1266, l’est encore aujourd’hui.

Archéologie

Une belle petite église du XVIè siècle avec soubassement en damier de grès et de silex, avec un petit porche orné de sculptures embellit ce petit village. Quelques belles pierres sépulcrales conservent le souvenir des familles d’Estrée et Debret. Une cloche de 1537 est recouverte d’une couronne d’inscriptions flamandes et de quelques figures en relief.

<< Retour a la liste