Chériennes

Le 2 septembre 1704, mourait au Val-Restaud un religieux proies de l’abbaye de Saint-André-au-Bois, le père Nicolas Wautisset, natif de Chériennes. Il avait un talent remarquable pour catéchiser les enfants et instruire le peuple. Boubert raconte qu’il fit bâtir, au lieu de sa naissance, une chapelle dont il obtint l’autorisation d’être le premier desservant.

Description

1153. Chiriene, 1656. Ceriennes, 1670. Cheriaine, 1689. Ceriaine, 1704. Cheriane, 1772. Chirienne.

Le 2 septembre 1704, mourait au Val-Restaud un religieux proies de l’abbaye de Saint-André-au-Bois, le père Nicolas Wautisset, natif de Chériennes. Il avait un talent remarquable pour catéchiser les enfants et instruire le peuple. Boubert raconte qu’il fit bâtir, au lieu de sa naissance, une chapelle dont il obtint l’autorisation d’être le premier desservant. Cette autorisation de l’évêque d’Amiens, en date du 17 novembre 1670 ; porte que’ le prêtre « exercera les fonctions de son ministère, mais qu’il ne fera aucune bénédiction de pain ni d’eau, ni aucune chose préjudiciable au curé de Caumont. » Avant cette époque, Chériennes n’avait donc pas d’église. Le concordat en a fait une paroisse, et l’on a ajoute une nef à l’ancienne chapelle.

Hameaux

Aboval, hameau situé sur la route d’Abbeville au Vieil-Hesdih. Pierre, seigneur d’Aboval est cité au G. C. de Dommartin, en juin 1262.

Le Bois-Bernard. Toujours d’après là tradition, les Templiers ont eu jadis un établissement au Bois-Bernard.

Archéologie

A l’est de Chériennes, et dans la direction de Fontaine-l’Etalon, on trouve fréquemment des haches en silex poli.

<< Retour a la liste