Groffliers

Le village de Groffliers, qui est situé à l’embouchure de Fauthie dépendait de la banlieue de Wabeu. Les habitants jouissaient des mêmes prérogatives que les bourgeois de Waben et notamment du pâturage dans les dunes et dans les marais.

Description

Le village de Groffliers, qui est situé à l’embouchure de Fauthie dépendait de la banlieue de Wabeu. Les habitants jouissaient des mêmes prérogatives que les bourgeois de Waben et notamment du pâturage dans les dunes et dans les marais. Ils payaient comme eux le droit d’avenage, que le comte de Ponthieu s’était réservé en 1199. (Voir l’art. Waben.)

Lorsque la commune de Waben abandonna ses privilèges à M. Joseph de Rousse (1733) elle vendit la seigneurie de Groffliers à M. Louis Dominique de Forceville, chevalier, baron et vicomte de Merlimont. Le 2 septembre 1788, M. Louis-Robert-César de Forceville, chevalier, vicomte de Groffliers, l’aliéna moyennant 4,000 livres, au profit de M. Jean-Marie-Hubert, comte de la Fontaine Solare.

L’abbé de Saint-Josse présentait à la cure de Groffliers dont le revenu était de 500 livres en 1730.

Le magnifique groupe d’ormes qui abritent la ferme de M. le vicomte de Calonne, a été dessiné par M. Louis Lemaire, dont le tableau figurait au salon de 1874, sous le numéro 1166 du catalogue général.

Lieu-dit

La Fernaye. Le Pont de l’Arche.La Rochelle.

L’église, qui est sous le vocable de N.-D. De Septembre, se composait de trois nefs. Celle qui subsiste porte encore des traces de l’architecture romane.

Archéologie

Inscription de la cloche :

JAI ÉTÉ BÉNIE PAR M. ROBERT BOURDON DESSERVANT

LADITE PAROISSE ET NOMMÉE MARIE PAR M. DOMINIQUE

GASPARD JOSEPH DUPUIS ÉCUYER, SEIGNEUR DU MEGENT,

ET PAR DAME MARIE CATHERINE ANTOINETTE PECQUET

SON ÉPOUSE. Mre LOUIS DOMINIQUE DE

FORCEVILLE, CHEVALIER, SEIGNEUR DUDIT LIEU.

1733.

<< Retour a la liste