Hubersent

Au fond de la gorge autrefois boisée, qui fait face à l’église, se trouvait le château d’Hubersent ; château bâti, comme tous ceux des environs, sur une éminence de terre environnée de larges fossés et d’après un système uniforme de défense.

Description

Au fond de la gorge autrefois boisée, qui fait face à l’église, se trouvait le château d’Hubersent ; château bâti, comme tous ceux des environs, sur une éminence de terre environnée de larges fossés et d’après un système uniforme de défense.

Ici encore au donjon féodal a succédé, depuis des siècles, une ferme construite en partie des débris du manoir qui fut successivement possédé par les Cayeu-Longvilliers et les La Trémouille (1383) ; les Crèvecœur ; les Melun (1500) ; les Saveuse (1588) ; les Audegand (1656) ; les Patras de Campaigno et les Fresnoye.

Hameaux

Mollet, qui s’est écrit : Roller, Raullers ou Raulez.

Vieilliames.

Archéologie

Deux écussons ornent la voûte du chœur de l’église d’Hubersent :

Le ler : d’azur à sept besans d’or 3,3,1 au chef d’or, qui est de Melun.

Le 2è écartelé : au 1 : losange.

au 2 : de sable au lion d’argent, qui est de Guasbecque.

au 3 : d’hermine à la bande de gueules chargée de 3 coquilles d’or, qui est de Hondschotte.

au 4 : d’or à 3 cors de gueules, qui est de Hornes.

Ces écussons se retrouvent exactement semblables dans l’église de Brimeux, au canton de Campagne-les-Hesdin ; or l’alliance entre Hugues de Melun et Jeanne de Hornes ayant eu lieu au début du XVIè siècle, c’est la date que l’on peut assigner au chœur de l’église d’Hubersent dont ils étaient seigneurs et patrons.

Le chœur est de pierres blanches et la nef, de construction récente, est en grès.

<< Retour a la liste