Liencourt

Une famille noble possédait la terre de Liencourt et habitait un vaste et beau manoir entouré de travaux de défense.

Description

Histoire

Une famille noble possédait la terre de Liencourt et habitait un vaste et beau manoir entouré de travaux de défense. En 1237, Wagon d’Arras chevalier et seigneur d’Achicourt reconnaît tenir cette terre en hommage lige du comte d’Artois (Harbaville. mémor. hist.)

Jean de Beaufort dit le Leu, écuyer, receveur du Hainaut est allié en 1296 à une fille de la maison de Liencourt. (A. Brémont).

Vers 1320 Gérard de Liencourt dit le Harle épouse Marie de Beaufort sixième fille de Pierre de Beauffort dit l’Aveugle.

Arloin de Liencourt vivait en 1380.

Pierre de Liencourt était religieux de Saint-Vaast sous l’abbé Jeau Duclero 1428-1462. (De Cardevacque et Terninck, abbaye de Saint -Vaast).

En 1513 Hector de Liencourt fait une cession de rentes à Jean de Grospré et à Catherine de Beauffort sa femme. (A. Brémont).

La maison de Liencourt s’éteignit, le beau château fut détruit et au XVIIè siècle la terre de Liencourt appartenait à M. de Gomiecourt seigneur de Lignereuil. Elle passa plus tard dans la famille de Hamel Belenglisequi la conserva jusqu’à la Révolution.

« Quelques auteurs donnent une origine commune aux maisons de Beanffort et de Liencourt, à cause du port des mêmes armes : d’azur à trois jumelles d’or. Nous croyons que l’alliance de ces deux familles date du mariage de Gérard de Liencourt avec Marie de Beauffort et que le port des armes de Beauffort par les descendants directs de Gérard ne serait que l’exécution d’une substitution légale imposée par contrat de mariage ou par testament » (A. Bremond, hist.de la maison de Beauffort p. 141.)

Archéologie

Un château existait à Liencourt, on ne sait rien sur son origine et sur sa chute. Il était à l’extrémité méridionale du village adossé à un bois, nous en avons vu quelques belles ruines, ses fossés, sa motte que l’agriculture a nivelés et qui dénotaient un vaste et important établissement.

Non loin du château était une chapelle dédiée à .Saint-Pierre.

Elle était desservie par les carmes de Lucheux. Chaque dimanche et fête un de ces religieux venait y célébrer l’office divin. Elle était à la collation de l’abbé de Saint-EIoy, (Pouillé de Boulogne.)

En 1862, la commune construisit une église qui fut annexée à la cure du Cauroy récemment créée par Mgr Parisis. En même temps que l’église elle érigea un cimetière.

Autrefois Liencourt était du diocèse de Boulogne et de la paroisse de Berlencourt.

<< Retour a la liste