Maizières

Ce village dont une partie dépendait du chapitre de la collégiale d’Aire, fut longtemps en litige entre la gouvernance d’Arras et le comté de Saint Pol.

Description

Ce village dont une partie dépendait du chapitre de la collégiale d’Aire, fut longtemps en litige entre la gouvernance d’Arras et le comté de Saint Pol. Il est mentionné dans l’enquête de 1269. (Harbaville, Mémorial hist.)

Nous rencontrons le nom de Jacques de Maisières dans un compte de 1324 (Invent. Chartes d’Artois A 429).

Jeanne de Maizières épousa Gilles de Mailly, 4è du nom, seigneur d’Authieules et de Wavrans.

Le comte de Rhunes était seigneur de Maizières, 1757.

L’église, dont la construction remonte à 1624, n’offre rien de remarquable.

Philippe de Caverel, 73è abbé de Saint-Vaast , naquit à Maizières en 1554. Cette commune compte encore au nombre de ses enfants, Dusaussoy, colonel d’artillerie, officier de la légion d’honneur, chevalier de saint Louis Appelé sous les drapeaux au commencement de la Révolution française, Dussaussoy entra comme simple canonnier dans l’artillerie et il passa par tous les grades cette arme jusqu’à celui de colonel.

Il prit part à toutes nos glorieuses expéditions sous le Consulat et sous l’Empire. Il fut directeur de la fonderie de Séville et de celle de Douai, sous-directeur à Cambrai, colonel-directeur en Corse. Rentré du service, il fut député du Pas-de-Calais, et siégea pendant plusieurs années en cette qualité. Homme de savoir, laborieux, intelligent, il fit partie de plusieurs commissions importantes. Il était membre de la société d’émulation de Cambrai, membre honoraire de la société royale et centrale de l’agriculture, sciences et arts du département du Nord.

<< Retour a la liste