Rebreuviette

Ce village semble avoir été une dépendance de Rebreuves.

Description

Histoire

Ce village semble avoir été une dépendance de Rebreuves. Petit hameau relié à cette commune dès l’origine, il est devenu un centre important. Rebreuviette est mentionné dans une charte de 1266. (Harbaville, Mém. hist.) Nous retrouvons plus tard quelques-uns de ses seigneurs, Antoine de Rebreuviette, Jacques son fils et ensuite Isabeau de Rebreuviette, mariée à Jean de Thesselt, laquelle mourut en 1410. (Le Carpentier,. Hist. de Cambrai, p. 380, 1096). Guillaume de Rebreuviette fut allié à Marguerite de la Plancque. Leur-fille Marie, épousa Jean d’Ollehain et porta la seigneurie dans cette famille qui la conserva longtemps, car au siècle dernier elle était encore aux princes de Berghes.

En 1793, le club du village siégeait dans le chœur de l’église.

Un jour que l’assemblée venait de se retirer, la voûte à nervures de pierre s’affaissa tout à coup et vint se broyer, sur le pavé, avec un bruit formidable. L’assistance en fût quitte pour la peur et dût transférer ailleurs son rustique parlement.

Archéologie

L’église est fort remarquable. Une partie de la tour et le chœur sont du XVIè siècle. Le vaisseau de l’église est moderne. Au-dessus du portail de la tour, on lit cette inscription bien gravée dans la pierre :

Temple de la Raison.

« Le peuple Français reconnaît l’existence de l’Être suprême et l’immortalité de l’âme. »

Comme la tour, le chœur est de 1549. Il est éclairé par sept baies ornées de meneaux et de belles verrières modernes. Huit sculptures remarquables, sujets tirés de l’ancien et du nouveau testament ornent les retombées de voûtes. Entre ceux de l’abside sont deux niches à dais carrés et dont les consoles arrondies sont supportées par un ange pinçant de la guitare.

Deux épaisses colonnes torses soutiennent une large arcade ogivale à l’union du chœur avec l’église.

Pareille disposition se remarque à l’entrée de la tour. Les colonnes sont ornées de chapiteaux sculptés. (Feuilles de chêne, de vigne et grappes de raisin). Elles sont recouvertes de magnifiques réseaux formés de cordages artistement entrelacés, mêlés de nœuds multiples et terminés par des houppes d’une grande délicatesse.

Rebreuviette est formé de cinq hameaux qui sont Brouilly, la Martelloie, la Warenne, Mortagne et Rosières.

BROUILLY

« Ce hameau est antérieur au XIè siècle. Le sire Jacques de Brouilly est témoin d’une donation faite en 1071 à l’abbaye de Mont-Saint-Martin. » (Harbaville, Mena, hist., LeCarpewtier).

Il a été d’une notable étendue et d’une population plus nombreuse. En creusant, il y a peu d’années,près du cimetière de Brouilly, le chemin vicinal de Rebreuviette à Houvin, on mit à découvert quantité d’ossements humains.

Dans la montagne qui s’élève vers Houvin et au milieu du cimetière, se trouve une chapelle qui fut bénie en 1726. Elle a servi jusque dans ces derniers temps à la célébration de l’office divin. Cette chapelle qui a pour patron saint Martin, était comme l’église de Rebreuviette à la collation de l’abbé de Saint- Barthélémy du Noyon. (Pouillé de Boulogne).

<< Retour a la liste