Warluzel

Le plus ancien seigneur de Warluzel que l’on retrouve se nommait Jehan et vivait en 1110.(Harbaville).

Description

Le plus ancien seigneur de Warluzel que l’on retrouve se nommait Jehan et vivait en 1110.(Harbaville).

En 1132, Bauduin de Bailleuil, abbé de Maroeuil, fait rentrer en la possession de son monastère, l’autel de Warluzel. Des bulles pontificales de 1152 et de 1183 confirment cette possession.

Lanwin, seigneur du lieu donne, en 1180, à l’abbaye de Maroeuil les dîmes qu’il possède à Warluzel en présence de Roger, seigneur de Sombrin. (Parenty, Hist. de sainte Bertille).

Un seigneur de Warluzel, du nom de Mathieu, fut le seizième mayeur d’Abbeville, en 1206. Il portait de sinople à la fasce d’argent et sur le tout une bande fuselée de gueules. (Le P. Ignace).

Jean de Warluzel, moine de Saint-Vaast, devint abbé de Saint-Quentin, l’an 1471.

En 1580, vivait Joseph de Warluzel, vicomte de Bethancourt. Antoinette, sa sœur, fut mariée à Florimoncl de Milly, gentilhomme de Picardie. Une autre fille de ce nom fut alliée à Romain de Beauffort, dit le Blond, chevalier, seigneur de Bullecourt, etc., le 3 décembre 1549. Son père, François, seigneur de Warluzel, écuyer, maréchal de camp, fut capitaine et gouverneur de Bapaume.

Adrien de Warluzel, fils de ce dernier fut, après lui, gouverneur de Bapaume et de la Haute-Gueldre. (A. Brémont, Hist. de Beauffort).

La famille de Warluzel a fourni beaucoup d’hommes distingués à l’armée et à l’église. Plusieurs nobles dames de cette maison ont été abbesses de chapitres et de monastères. La maison s’éteignit vers le milieu du XVIIè siècle; ses derniers seigneurs furent Antoine Médard et Lambert de Warluzel. Ce dernier mourût criblé de dettes. Ses créanciers firent vendre ses biens. La terre eut pour acquéreur un sieur Palisot dont le petit-fils, Alexandre-Ambroise Palisot, seigneur de Warluzel, occupa le siège de président du conseil d’Artois.

Son fils, Messire Ambroise-Alexandre Palisot, chevalier, seigneur de Warluzel, Incourt, Beauvois, Aix-en-Gohelle, Divion, Bois-Hutin, etc., conseiller du Roi en ses conseils, fut aussi président et chef du conseil provincial. Il mourut à Arras, le 18 avril 1746 et eut pour successeur son fils aîné, Louis-François Palisot de Warluzel.

Le marquis de Hamel Belenglise, était seigneur de Warluzel, en 1784. Cette terre vendue nationalement pendant la Révolution, eut pour acquéreur M. Servatius, qui se rendit également propriétaire du château et de la terre de Grand-Rullecourt.

Un fief important de Warluzel, nommé Wandru, a appartenu à l’ordre de Malte.

L’église est dédiée à sainte Marie-Madeleine, pénitente.

L’abbaye de Maroeuil en avait la collation et y nommait un prieur.

On remarque dans la nef un marbre blanc sur lequel on lit cette épitaphe :

HIC JACET

REVERENDUS DOMINUS

ANDRÉAS FONTAINE RELIGIOSI

MONASTERII S . S . AMANDll ET BERTILIE

DE MARIOLO AETATIS ANNUM AGENS

66, PROFESSIONIS 16, HUJUS AUTEM

PAROCHLE DE WARLUZEL PER ANNOS

40 PASTOR VIGILANTISSIMUS

OBIIT IN EADEM PAR0CH1A DIE

5 AUGUSTl ANNI 1766

REQUIESCAT

IN PACE.

Au haut du marbre est gravé un calice et dans le bas une tète de mort encadrée dans une équerre.

<< Retour a la liste